Plusieurs études ont révélé que les Belges décident d’acheter un bien immobilier de plus en plus tôt. Devenir propriétaire fait aujourd’hui partie des priorités de la jeunesse, à tel point que l’âge moyen pour l’accession immobilière est aujourd’hui de 27 ans.

Les générations se suivent mais ne se ressemblent pas

La génération baby-boomers a vécu la reconstruction d’après-guerre. Son objectif était principalement de travailler et a relégué au second plan la propriété. Le communisme y est-il pour quelque chose ? Quoi qu’il en soit, les personnes issues de cette génération n’ont que tardivement songé à acquérir un bien immobilier avec un âge moyen de 30 ans. La génération X, celle qui a connu la guerre froide mais aussi la fin de cette dernière, a acquis son premier logement un peu plus tôt, à l’âge de 29 ans. Mais ce sont les personnes issues de la génération millenials, celles qui ont vécu leur jeunesse dans les années 2000 qui passent à l’acte le plus tôt, avec une moyenne d’âge de 27 ans.

Devenir propriétaire, une véritable priorité

Les jeunes prennent aujourd’hui conscience de l’intérêt de devenir propriétaire, à tel point qu’ils en font une priorité. Etre propriétaire est devenue une condition sine qua none de l’accomplissement personnel et passe même avant la famille. 30% des jeunes deviennent propriétaires avec un statut de célibataire. 58% sont en couple et seuls 12% achètent un bien immobilier seulement après avoir eu des enfants. C’est une véritable révolution quand on pense que 30% de la génération X devenaient propriétaires avec au moins un enfant et que la moitié de la génération baby-boomers étaient déjà parents quand ils ont acheté leur logement.

Jeunes acquéreurs, jeunes emprunteurs

Les acquéreurs étant de plus en plus jeunes, ils ne disposent pas toujours des ressources suffisantes pour financer leurs projets. Ils recourent le plus souvent au crédit pour acheter un bien immobilier. Actuellement, le ratio hypothécaire atteint jusqu’à 77% contre seulement 65% pour la génération X. L’assouplissement des conditions d’octroi de crédit y est sans doute également pour quelque chose. Aujourd’hui, les banques proposent même des formules de prêt total, un prêt qui couvre jusqu’à 125% des projets aux primo accédant.

Grâce à des moyens plus élevés mais aussi des conditions plus favorables, 58% des jeunes de moins de 27 ans ont aujourd’hui la possibilité de devenir propriétaire, une véritable révolution à comparer aux jeunes d’hier qui n’avaient pas la possibilité de s’offrir son logement avant l’âge de 30 ans.