En Belgique, le niveau de vie de la population est élevé et le prix de l’immobilier est assez abordable comparé à celui de plusieurs pays environnants. Mais l’acquisition d’un bien immobilier nécessite l’obtention d’un financement, la recherche de logement et l’accomplissement de nombreuses démarches administratives. Néanmoins, il est toujours intéressant de devenir propriétaire que de rester locataire toute sa vie. Cet article va vous aider à faire de votre envie d’accéder à la propriété une réalité.

Chercher un crédit hypothécaire

Pour acheter un bien immobilier, il faut réunir une somme importante que l’on a rarement à disposition. De ce fait, il est indispensable de passer par la souscription d’un prêt hypothécaire pour payer le prix du bien en question. Plusieurs banques proposent des crédits hypothécaires avec des conditions d’adhésion et de remboursement différentes. Pour obtenir un prêt hypothécaire facile à rembourser, il est recommandé d’utiliser comparateur de crédits. Les comparateurs sont des outils disponibles en ligne que l’on peut utiliser gratuitement pour connaître les taux et les frais de crédit pratiqués par les établissements financiers. Et pour bénéficier des taux les plus bas, il faut : un bon historique de crédit, un emploi stable, des revenus fixes, un taux d’endettement inférieur à 33 %, l’absence de découvert bancaire et de fichage à la Banque Nationale de Belgique.

Présenter un bon profil d’emprunteur

Pour convaincre les banques d’approuver sa demande de financement, il faut lui présenter un dossier en béton. Avant tout, il faut calculer le montant total de l’acquisition immobilière envisagée. Ensuite, faire la différence entre ce montant et celui de son épargne. L’idéal est que l’épargne représente au moins 10 % du prix de l’opération pour constituer l’apport personnel. Pour obtenir un prêt hypothécaire, il est bon de financer au minimum 10 % du projet immobilier sur fonds propres, d’avoir un emploi en CDI et de percevoir un salaire fixe qui permette de payer toutes les charges courantes, les mensualités du crédit et les imprévus. Les prêteurs se baseront sur votre capacité de remboursement pour accepter ou non de vous soutenir. De ce fait, il faut leur montrer une situation financière stable et propice au paiement des différentes charges d’un crédit hypothécaire.

Accepter les conditions de financement de la banque de son choix

En Belgique, pour bénéficier des meilleurs taux d’emprunt hypothécaire, les banques vous obligeront souvent à acheter d’autres produits bancaires. Ainsi, la banque va exiger que vous domiciliez vos revenus sur un compte ouvert auprès d’elle. Elle pourrait également vous demandez de souscrire une assurance emprunteur qu’elle vous proposera pour garantir le remboursement de son prêt.  L’assurance de crédit hypothécaire étant extrêmement chère en Belgique (des dizaines de milliers d’euros), il faudra batailler pour jouir d’un prix raisonnable. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour inciter votre banque à vous accorder une assurance à prix intéressant. Il existe des comparateurs d’assurance que vous pouvez utiliser sans engagement et gratuitement pour repérer les assurances de prêt les moins coûteux du marché.

Comment acheter un bien immobilier en Belgique ?